Notre développement confié pour 25 ans à une major de l’énergie

Tribune des élu-e-s écologistes suite au Conseil municipal du 03 novembre 2016 :

carac_vignette_1
© Atelier des Majots, EZIO BASILI Architecte Amiens

Ecologistes, nous considérons que les réseaux de chaleur sont des outils structurants de la transition énergétique, de la lutte contre la précarité énergétique et de l’aménagement durable du territoire.

Deux réseaux, un au Nord, un autre au Sud-Est, étaient jusque là gérés directement en Régie. Un projet avait été lancé sous le précédant mandat pour le développement du réseau de chaleur Sud avec une chaufferie Biomasse. Cette chaufferie pourrait déjà être en place pour cette nouvelle saison de chauffe et profiter à de nombreux usagers. Mais la majorité a tout stoppé et nous a fait perdre 2 ans ! Tout cela pour créer une SEMOP, un outil de « partenariat » public-privé forcément déséquilibré, créée par une loi récente de 2014, sans jurisprudence et qui ne semble pas faire beaucoup d’émules.

Après une longue procédure de plus d’un an, sans faire de véritable choix de développement sur les ZAC (zone d’aménagement concerté) et la Zone industrielle Nord, sans définir de notation objective des offres et de moyens de comparaison, la majorité de droite a décidé de confier notre développement à Engie (ex GDF-SUEZ) en retenant la proposition la plus chère et qui nous engage pour 25 ans, soit jusqu’en 2042 ! Un choix idéologique sans concertation que l’on peut résumer ainsi : « Vite confions tout cela au privé, à une « major » mondiale de l’énergie, de toute façon nous n’y comprenons rien. Et après on verra bien ! ». Mais les conséquences sur 25 ans seront pour les consommateurs qui risquent de ne pas bénéficier de l’énergie la plus propre et la moins chère. Nous avons voté contre cette délibération qui augure mal notre avenir.

Également à l’ordre du jour, un rapport sur le Développement Durable sans ambition et l’extension de l’ouverture des magasins à 8 dimanches en 2017 (7 en 2016, 5 en 2015). Notre proposition de vœu  pour un contrôle des logements à la découpe a été rejetée : le « laissez faire » de la droite !

NB: retrouvez à la rubrique « Dans la presse » les différentes communications sur ce sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s