Pas de protection de l’atmosphère ni de la santé pour Amiens

Nous réagissons suite au rejet de notre vœu (voir rubrique Vœux & questions orales) en faveur d’un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) pour notre territoire lors du dernier Conseil d’Amiens Métropole du 15 décembre 2016.

plan-de-protection-de-l-atmosphere_zoom_colorboxRégulièrement, des pics inquiétants de pollution de l’air sont constatés dans les grandes villes et notre territoire n’échappe plus à ce phénomène. Certains ont pris le problème au sérieux et se sont mis au travail, pas nous.

En dehors de ces pics, c’est aussi la pollution de fond qui affecte insidieusement, jour après jour, la santé des habitants et notamment les plus fragiles. Il appartient donc aux autorités de sensibiliser la population et de se mobiliser. Nous avons ainsi proposé au dernier Conseil d’Amiens Métropole d’adopter un vœu en faveur d’un Plan de Protection de l’Atmosphère volontariste visant à solliciter les services de l’État pour organiser une grande concertation, anticiper les pics de pollution à venir et arrêter des mesures préventives, correctives, d’urgence ou permanentes.

Mais cette majorité qui ne veut toujours pas voir la réalité en face, estime cette proposition irrecevable car trop ‘politique’. Pourtant il s’agit bien d’un choix politique important compte tenu des problèmes posés par cette question de la pollution sur la santé de tous !

Autre raison invoquée : les seuils réglementaires n’ont pas été assez dépassés sur Amiens en un an et puisque les services de la préfecture n’ont pas pris les devants, il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter à notre tour. Donc jusqu’ici tout va bien, ça pique à la gorge mais on arrive encore à respirer.

Enfin, l’argument ultime: c’est un dispositif ‘lourd’! Ah oui !? C’est vrai, c’est peut-être un peu lourd car ça demande du travail. Mais c’est aussi ça être élu. Il faut travailler. Les problèmes à régler sont souvent complexes, longs et lourds. Cela exige de l’investissement, pas toujours récompensé car il ne s’agit pas de distribuer des sacs ici, de recevoir des distinctions là, de faire une campagne de publicité ailleurs ou de supprimer quelques bandes cyclables là-bas. Il faut anticiper les problèmes car respirer n’est déjà plus sans danger.

Alors réclamons de l’air pour Amiens !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s