Madame la Maire, ne rajoutez pas de SDF dans nos rues !

Notre tribune du mois de janvier 2017 revient sur les occupants précaires de la maison Cozette, place Vogel à Amiens dont certains risquent de se retrouver à la rue et qui organisent, à travers un collectif, de petits évènements culturels (pour lire leur communiqué, cliquez ici). Nous avons réagi auprès du Maire et de l’adjoint au logement, ainsi qu’au Conseil municipal et dans la presse (sujet France 3, Courrier Picard et France Bleu) qui continue de suivre le sujet.

squat5bis

la maison Cozette, le 27 janvier 2017

Suite à l’injonction du tribunal ordonnant l’expulsion des occupants de la maison Cozette, nous sommes intervenus pour exprimer notre désapprobation concernant la volonté de l’équipe municipale de mettre à la rue des personnes sans ressource ni logement dans une période de Grand Froid.

Certes, les occupants sont entrés sans droit ni titre dans ce bâtiment municipal, mais nous pourrions attendre l’arrivée des températures plus clémentes pour mettre à l’abri temporairement les plus démunis d’entre eux et trouver dans le même temps les solutions de relogement adéquates.

Au-delà de cette histoire, c’est une illustration alarmante parmi d’autres du niveau de pauvreté et de précarité qui grignote peu à peu notre ville et plus particulièrement une partie de notre jeunesse qui échappe totalement aux dispositifs d’aides existants (RSA, bourse…) parce que non scolarisé, ou ayant moins de 25 ans.

La Mairie, fière de citer l’Abbé Pierre et de célébrer Saint-Martin ne peut-elle partager un peu de notre patrimoine commun le temps d’un hiver ?

Pour mémoire la maison Cozette doit son nom à Louis-Jacques Alexandre Cozette né à Amiens en 1766, décédé en 1842 et qui fit don à la ville d’une importante somme d’argent pour contribuer à l’extinction  de la mendicité. Mr. Cozette voulait aussi que l’on construise une maison de secours portant son nom afin d’encourager ses concitoyens à imiter son exemple, pour le bien de l’humanité. En hommage au généreux donateur, nous aurions préféré que la maison Cozette reste propriété de la ville et conserve un caractère social pour des personnes dans le besoin, ou/et au profit des associations locales qui manquent cruellement de locaux.

Aujourd’hui, la mairie souhaite vendre l’immeuble à un promoteur privé de Lille pour y construire des logements étudiants de standing alors que près de la moitié de nos étudiants sont boursiers. Comprenne qui pourra !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s